Moi, moi, moi

Moi, moi, moi

Depuis l’aube des temps, les Védas décrivent le culte du moi (ahankara en sanskrit) comme la source de tous nos maux, aussi bien individuels que collectifs. Les manifestations de l’égotisme sont innombrables, puisqu’il y en a autant que d’individus. Il arrive cependant, au gré des époques et des cultures, qu’elles s’agglomèrent et se cristallisent sous forme de courants idéologiques, comme le libéralisme, le conservatisme, le socialisme ou le communisme. Aujourd’hui, la mode est à l’individualisme, au wokisme et à l’absolutisme.

Pure magie

Pure magie

Qui n’est pas fasciné par la magie? Nous avons beau savoir que les prestidigitateurs ne sont après tout que d’habiles illusionnistes, leurs exploits sont si crédibles que la frontière entre le réel et l’imaginaire semble momentanément s’estomper. Mais il est une magie plus grande encore, qui sans que nous soupçonnions le moindre tour de passe-passe, nous plonge dans une illusion telle qu’elle nous paraît être la seule vraie réalité.